<img src="http://www.japoninfos.com/IMG/arton388.jpg" alt="" align="right" width="219" height="200" class="spip_logos" />
<div class=’rss_texte’><p class="spip">TOKYO, (Xinhua) — Une équipe d’experts chinois est arrivée dimanche après-midi à Tokyo pour procéder à une enquête sur une affaire de l’intoxication alimentaire concernant des boulettes de pâte congelées fabriquées avec leurs collègues japonais.</p> <p class="spip">L’équipe devra rencontrer la partie japonaise en fin d’après- midi.</p> <p class="spip">Les membres de l’équipe sont venus du ministère chinois du Commerce, de l’Administration chinoise de la certification et de l’accréditation et de l’Académie chinoise de l’inspection et de la quarantaine, selon une déclaration publiée par l’Administration générale chinoise de la supervision de la qualité, de l’inspection et de la quarantaine.</p> <p class="spip">Au moins 10 personnes au Japon sont tombées malades depuis décembre dernier après avoir mangé des boulettes de pâte produites par l’usine alimentaire Tian Yang dans la province du Hebei, dans le nord de la Chine. Selon la presse japonaise, le nombre de victimes pourrait être beaucoup plus élevé.</p> <p class="spip">Les autorités japonaises ont trouvé qu’une insecticide appelée le méthamidophos dans le vomissement de la personne intoxiquée et les paquets alimentaires laissés dans leurs maisons.</p> <p class="spip">Mais les tests ont démontré que le reste des boulettes de pâte des mêmes lots vendus au Japon, totalisant plus de 2.000 paquets, étaient sûres, ainsi que pour tous les autres produits fabriqués par la compagnie chinoise.</p> <p class="spip">Source : Xinhua</p></div>

PARTAGER