Une délégation de la préfecture de Fukushima est en route vers deux ex-républiques soviétiques pour enquêter sur la façon dont elles ont réagi au problème des radiations persistantes après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986.L’université de Fukushima a organisé la visite de 8 jours en Ukraine et en Biélorussie. Plus de 30 experts médicaux et responsables de municipalités y participent.

Mardi, le groupe rencontrera des officiels biélorusses chargés de la reconstruction et examineront les divers types de dispositifs utilisés pour mesurer les niveaux de radiation.

Il se rendra aussi sur le site de la centrale de Tchernobyl ainsi que dans des écoles et hôpitaux situés dans des zones où les taux de radiation restent élevés.

Le groupe espère apprendre quelles mesures de décontamination ont été prises et comment la santé des habitants est surveillée.

Article original: NHK World Service Français © 2011