Sur les marchés des changes européens, l’euro a enregistré vendredi une baisse sensible face au yen. Il a atteint son plus bas niveau depuis dix ans.

Le plongeon de la devise européenne a été alimenté par l’annonce de la démission de Jürgen Starck, un membre du directoire de la Banque centrale européenne. M. Starck aurait pris cette décision pour protester contre la politique de l’établissement central qui a décidé d’acheter des bons du Trésor pour aider les Etats endettés de la zone euro.

La devise européenne est passé brièvement sous les 106 yens, son plus bas niveau depuis juillet 2001.

Article original: NHK World Service Français © 2011