Cinq brûlés sur un sous-marin japonais

Cinq ouvriers d’un chantier naval japonais étaient traités après avoir reçu mercredi un choc électrique alors qu’ils travaillaient à bord d’un sous-marin amarré à un quai à Hyogo Ward, à Kobé, a indiqué la police.

Les 5 ouvriers qui travaillent pour le chantier naval de Kobé de Mitsubishi Heavy Industries, Ltd. se trouvaient dans la salle des machines du sous-marin Soryu lorsque l’incident est survenu vers environ 7:20.

Ils ont été envoyés à l’hôpital pour recevoir des traitements pour des brûlures au visage et aux mains.

Bien qu’au moins 2 des ouvriers aient reçu des blessures graves, leur vie n’était pas en danger, et aucun des 5 n’a perdu conscience, a précisé la police.

La police a lancé une enquête pour négligence professionnelle ayant entraîné des blessures.

Selon la police et le chantier, des essais de batteries, qui avaient commencé mardi soir, étaient toujours en cours dans la salle des machines au moment de l’incident. Un des 5 ouvriers a débranché par erreur un câble transportant du courant de 500 volts, provoquant une décharge électrique qui a touché les 5 ouvriers.

La cérémonie de lancement du sous-marin était prévue en décembre et la livraison à la marine japonaise doit avoir lieu en mars prochain.
Référence :

The Daily Yomiuri (Japon)

www.corlobe.tk