Départ de deux navires pour la mission de ravitaillement dans le courant du mois au Japon

Deux navires des Forces maritimes d’autodéfense du Japon (MSDF) partiront vers la fin du mois pour la mission de ravitaillement dans l’océan Indien dans le cadre des opérations antiterroristes dirigées par les Etats-Unis en Afghanistan et dans ses environs, a rapporté vendredi Kyodo News.

Le destroyer Murasame partira le 24 janvier du port de Yokosuka dans la préfecture japonaise de Kanagawa (centre), suivi par le navire de ravitaillement Oumi depuis le port de Sasebo dans la préfecture de Nagasaki (sud) le jour suivant, a annoncé le ministre japonais de la Défense, Shigeru Ishiba.

Les MSDF ont commencé le chargement de l’un des navires vendredi.

La mission de ravitaillement de la marine japonaise, entamée fin 2001, consiste à ravitailler en eau et en carburant les bâtiments de guerre des pays de la coalition dirigée par les Etats- Unis qui sont engagés dans la lutte antiterroriste en Afghanistan.

La mission a été suspendue depuis le premier novembre dernier suite à l’expiration de la loi sur les mesures antiterroristes spéciales autorisant les opérations outre-mer.

La semaine dernière, le Parlement japonais a adopté un nouveau projet de loi, donnant ainsi le feu vert à la reprise de la mission de ravitaillement, à l’issue d’un second vote à la Chambre basse, une pratique très rare.

Ce projet de loi a sauvé la mise au Parti libéral-démocrate ( PLD), qui avait perdu la majorité dans la Chambre haute au profit du Parti démocrate japonais (opposition) à l’issue de la législative de l’an dernier.

Xinhua