Des aéronefs Osprey MV-22 seront basés à Okinawa

Dans le cadre du redéploiement américain dans la zone Pacifique (lire nos précédents articles), l’armée américaine projette de remplacer les hélicoptères de transport de troupes CH-46 par 24 aéronefs Osprey MV-22 (voir photographie), en dotation dans le corps des marines. Ces appareils stationneront sur la base de Futenma.

Osprey MV-22 s’apprêtant à apponter sur le navire d’assaut amphibie Iwo-Jima (Wikipedia Commons)

Ce choix est motivé par les meilleures capacités techniques de l’engin, comparativement aux hélicoptères CH-46 (vitesse double et capacité de portage triple). Son rayon d’action (3 900 km) permettrait une rapide projection de troupe sur la péninsule coréenne. Ces appareils pourraient également apporter leur contribution pour la défense d’îles japonaises et l’évacuation de personnes en cas de crise ou de catastrophe naturelle.

Or ces appareils ont connu récemment des déficiences techniques (accident survenu au Maroc en avril dernier), ce qui ne manque pas d’inquiéter les autorités locales déjà hostiles à la présence américaine. Pour temporiser, le gouvernement japonais a obtenu le stationnement temporaire des aéronefs sur la base de Iwakuni : le maire de la localité est encore indécis sur la conduite à suivre. Les élus du Parti démocrate japonais (parti au pouvoir actuellement au Japon) siégeant à l’assemblée préfectorale d’Okinawa ont appelé le nouveau ministre de la Défense, Satoshi Morimoto (lire notre article le concernant), à se démettre de ses fonctions. Ce projet ravive les tensions politiques internes japonaises au sujet de la conduite à tenir avec l’allié américain à Okinawa.

Rémy Valat – Source : The Daily Yomiuri Shinbun, édition du 12 juin 2012