Des conseillers politiques chinois et japonais se réunissent pour renforcer les liens

BEIJING, 27 janvier (Xinhua) — La 7e réunion du nouveau Comité du 21e Siècle pour l’Amitié sino-japonaise (CSASJ) s’est ouverte dimanche à Beijing, en présence des conseillers politiques des deux parties à la recherche de mesures concrètes pour renforcer les liens bilatéraux.

Zheng Bijian, chef des membres chinois du CSASJ et son homologue japonais Yotaro Kobayashi, ont conduit les membres des deux parties lors de la réunion.

« Les relations Chine-Japon se trouvent face à un nouvel horizon et à des opportunités de développement historiques », a dit Zheng, affirmant que saisir cette opportunité et créer un meilleur avenir constituait l’aspiration commune des peuples chinois et japonais ainsi que l’objectif de cette réunion.

Kobayashi a dit de son côté que l’actuelle amélioration des relations bilatérales avait permis au peuple de sentir la chaleur du printemps, se disant convaincu que les relations entre les deux pays progresseraient davantage.

La réunion de deux jours s’attachera également à la réalisation du concensus atteint durant la visite du Premier ministre japonais Yasuo Fukuda en Chine le mois dernier, ainsi qu’à la prochaine visite du président chinois Hu Jintao au Japon, a déclaré Jiang Xiaosong, secrétaire chinois du Comité.

Le CSASJ est une organisation de consultations politiques en faveur des deux gouvernements. Il a pour objectif de rassembler des intellectuels des deux pays en vue d’étudier les relations liées aux affaires politique, économique, culturelle et scientifique et de faire des propositions aux gouvernements.

Le comité a tenu six réunions depuis sa création en juillet 2003, basée sur le concensus des dirigeants des deux pays.