Des enseignants dépressifs dans le nord-est nippon

Une enquête, réalisée par un syndicat local d’enseignants, montre que les professeurs de la préfecture de Miyagi, région sévèrement touchée par le tsunami et le séisme du 11 mars, souffrent de dépression.

 

Sur les 3375 enseignants interrogés en septembre et octobre (écoles élémentaires et collèges publics), un sur trois serait en proie à ce mal. En effet, 1029 professeurs ont affirmé avoir été atteints de dépression légère ou modérée.

De plus, comparé au reste de la région, le nombre d’enseignants souffrant de dépression modérée est deux fois plus élevée au niveau des villes littorales les plus sinistrées, comme Ishinomaki et Higashimatsushima.

Cindy Chiffoleau – NHK World