{{Pour la première fois depuis l’accident nucléaire de Fukushima, des ouvriers ont pénétré dans le bâtiment du réacteur numéro 2. Les premiers relevés indiqueraient que les dégâts sont pires que prévus.}}

Quatre employés de la Tokyo Electric Power (Tepco, la compagnie électrique responsable de la centrale de Fukushima) ont pénétré brièvement dans le bâtiment du réacteur numéro 2 de la centrale accidentée, dans la nuit de mardi à mercredi. Ils sont restés dans le bâtiment pendant 14 minutes, équipés de combinaisons de protection et de bouteilles d’oxygène. Objectif de cette entreprise : mesurer les taux de radioactivité et évaluer les dégâts.

Une précédente opération avait été tenté avec des robots le 18 avril, mais l’intense humidité présente dans ce bâtiment avait alors empêché aux capteurs de faire des relevés pertinents.

{{
Des dégâts pires que prévus}}

Les dégâts au sein de Fukushima Daiichi provoqués par la catastrophe du 11 mars sont vraisemblablement pires que prévu. Cette incursion, la première au sein du bâtiment du réacteur n°2 depuis l’accident de la centrale nucléaire provoqué par le tsunami du 11 mars, s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de stabilisation de la température des réacteurs d’ici janvier. L’objectif principal de ce plan est d’installer des circuits d’air pour décontaminer en partie les bâtiments et permettre la mise en place d’un système de circulation d’eau en boucle fermée pour refroidir les cœurs. Une démarche maintenant obsolète, selon Libération.

L’opérateur s’est en effet rendu compte récemment, grâce à de nouvelles mesures, que le combustible nucléaire des réacteurs 1, 2 et 3 avait vraisemblablement fondu, faute d’avoir été immergé durant plusieurs heures après la catastrophe du 11 mars qui a anéanti les systèmes de refroidissement. Des fissures seraient également présentes dans les bâtiment des réacteurs : l’eau qui est envoyée pour refroidir les cœurs nucléaires repartirait donc directement dans le sol, sans avoir l’efficacité désirée.

Tepco vise désormais trois objectifs principaux : maintenir durablement à basse température les réacteurs et les piscines de désactivation, contrôler les rejets radioactifs et faire en sorte que les personnes évacuées des environs de la centrale puissent regagner leur domicile le plus tôt possible.

©2011 – Par Actu France-Soir – [Article original sur FranceSoir->http://www.francesoir.fr/actualite/international/fukushima-des-ouvriers-penetrent-dans-centrale-accidentee-102413.html]

PARTAGER