Des rejets radioactifs en mer trois fois supérieurs aux annonces de Tepco

Un groupe de recherche japonais a estimé qu’un total de 15 000 térabecquerels de matériaux radioactifs avaient été rejetés dans la mer par la centrale nucléaire endommagée Fukushima Dai-ichi, un chiffre trois fois supérieur aux estimations de l’opérateur de la centrale, Tepco.

Le groupe, réunissant l’Agence japonaise de l’énergie atomique et l’Université de Kyoto, a réalisé cette estimation en se basant sur la quantité d’eau hautement radioactive rejetée par la centrale dans l’océan Pacifique depuis la fin mars, ainsi que sur les résultats des mesures effectuées dans l’eau de mer.

Le groupe souligne l’importance de saisir l’ampleur totale de la fuite radioactive pour évaluer l’impact de l’accident sur la mer.

Article original: NHK World Service Français © 2011