Le gouvernement japonais serait prêt à prendre des mesures pour aider à alléger les problèmes d’endettement en Europe.

C’est ce qu’a indiqué Jun Azumi, le ministre des Finances, ce mardi en conférence de presse. Le Japon, a-t-il précisé, n’exclut pas la possibilité d’apporter son soutien à la Grèce criblée de dettes si un système est mis en place pour rassurer la communauté financière internationale.

M. Azumi a ajouté que des doutes persistent au sujet de la volonté des pays européens de renflouer la Grèce. Il a regretté que ces doutes affectent les marchés boursiers et monétaires de la planète. De l’avis de M. Azumi, il est de la première importance que les nations européennes prennent des mesures complémentaires pour venir en aide aux dirigeants d’Athènes.

En janvier, le Japon avait racheté près de 20 pour cent des obligations émises par les pays membres de l’eurozone afin de soutenir l’Irlande en proie à des problèmes d’endettement.

Article original : NHK World Service Français © 2011