Dire la vérité sur les suicides de 1945 au Japon

Les manuels scolaires d’Histoire doivent dire la vérité sur les suicides massifs au Japon en 1945, a réclamé mercredi le gouverneur de l’île d’Okinawa. La décision d’historiens nationalistes de supprimer la référence à ces suicides a fait descendre près de 110 000 personnes dans les rues samedi. La bataille d’Okinawa a fait près de 200 000 dont de nombreux civils suicidés.

Source : LeJDD.FR