Il est entré dans le marché japonais, malgré l’échec de Disney Mobile aux États-Unis, Le flop était principalement due à son modèle d’affaires aux Etats-Unis, « où l’on fait tout nous-mêmes, » Disney a décidé de signer avec Softbank, qui est un « modèle beaucoup plus puissant : Disney Mobile Japon et Softbank prévoient notamment de concevoir des terminaux exclusifs aux couleurs des personnages de Disney, dont les Japonais sont de grands fans.Outre l’infrastructure de télécommunications de troisième génération (3G) de Softbank Mobile, Disney va également s’appuyer sur les équipes techniques et le réseau de distribution de son partenaire, lequel totalise à ce jour 2.464 boutiques en propre dans tout le Japon.Disney est déjà depuis plusieurs années un important fournisseur de contenus pour mobiles au Japon via un site dédié proposé sur les portails des actuels opérateurs. Quelque 3,5 millions de Japonais sont abonnés à ce site. Source aujourdhuilejapon.com
PARTAGER