Des forts taux de radiation ont été relevés dans un immeuble récent dans la ville de Nihonmatsu, située dans la région de Fukushima.

 

Les contrôles réguliers ont fait remarquer que sur une période de trois mois, les enfants de ce bâtiment étaient exposés à des niveaux de radiation plus conséquents que les autres enfants.
La radioactivité qui a été mesurée en décembre, montre qu’au rez-de-chaussée, la quantité de césium radioactif était supérieure à celle relevée à l’extérieur (1,24 microsievert par heure) .

La raison de ce fort taux de radiation est la provenance du gravier utilisé pour le rez-de-chaussée. En effet, il venait de la ville de Namie, non loin de la centrale nucléaire sinistrée Fukushima Dai-Ichi.

Cindy Chiffoleau – Source NHK World