La Tunisie et le Japon agiront de concert pour faire face aux retombées des changements climatiques, dans le cadre d’une coopération triangulaire avec les pays arabes et africains. Un groupe d’experts mixte a été constitué pour étudier le financement, par un fonds nippon à vocation écologique dédié spécialement aux pays africains, de tous les projets disponibles en matière d’adaptation aux changements climatiques et d’ élaborer un programme de coopération bilatérale et triangulaire avec les pays arabes et africains.

Cette décision a été prise, au cours d’une séance de travail Tuniso-nippone tenue, jeudi dernier, à Tunis, sous la coprésidence de Nadhir Hamada, ministre tunisien de l’Environnement et du Développement durable, et Ikuzo Sakurai, vice-ministre nippon de l’Environnement, actuellement en visite en Tunisie.
A cette occasion, la délégation nippone a pu prendre connaissance de l’action de la Tunisie en matière d’environnement, et de ses projets, notamment un projet stratégique portant sur le transfert de plus de 200 millions de mètres cubes d’eau traitée du Grand Tunis vers les zones intérieures en vue de leur exploitation dans le développement des pâturages et des cultures fourragères.

Réaction(s) à l’article de la part de :

Naoufel Chebbi

PARTAGER