Les petits Japonais raffolent de leurs boîtes à lunch. Et leurs parents se fendent en 4 pour leur préparer des lunchs à la hauteur de leurs attentes. Et si le lunch ne suffit pas, un petit spectacle peut faire l’affaire.

Les dessins animés japonais sont mondialement connus. Ces dernières années, les enfants japonais en pincent pour les Charaben, des personnages de dessins animés. Préparés avec soin, le riz, le poisson, la viande et les légumes sont beaucoup plus appétissants qu’avant. Muku est un professeur de cuisine et une vedette du petit écran au Japon. C’est aussi une spécialiste des charaben. Elle a commencé à en faire pour les lunchs que ses filles apportent à l’école maternelle.

Muku, spécialiste des Charaben

« Il y a 5 ans, j’ai commencé à préparer ces personnages pour les lunchs de mes filles. Les 2 étaient très sélectives quand venait le temps de manger. Les personnages, c’était pour les inciter à manger correctement. »

La stratégie porte fruits. Muku en a d’ailleurs fait une carrière. Elle a publié un livre de cuisine. Elle passe souvent à la télévision pour parler de l’art alimentaire. Elle utilise des ingrédients typiquement japonais. Son Pikachu bento était autrefois le favori de sa plus vieille.

Muku, spécialiste des Charaben

« Je pense que le temps et les efforts que les mères mettent à faire les boîtes à lunch sont considérés comme une expression de l’amour qu’elles ont pour leurs enfants. Je pense que le bento peut aussi être une marque d’affection pour un mari ou un partenaire. Cela les encourage à travailler. »

On le voit, les adultes aussi aiment les personnages Charaben.

[2011 © LeQuotidien du peuple->http://french.peopledaily.com.cn/Culture/7270662.html]

PARTAGER