Foot: Daisuke Matsui, plus qu’un joueur

Passé du Mans à Saint-Etienne au début de l’été, le Japonais est un atout sportif supplémentaire pour les Verts. Mais son potentiel commercial est également prometteur. France Football a mené l’enquête.

L’arrivée en mai dernier chez les Verts de Daisuke Matsui a fait grand bruit… au Japon. « Dans tous les journaux des télévisions nationales, des images ont été retransmises, il y a même eu des flashs spéciaux », raconte Daniel Mathieu, directeur marketing et commercial de Konica-Minolta France, évidemment satisfait du coup de pub, pour l’un des sponsors de l’AS Saint-Etienne. Mais ce fut également un quart d’heure de gloire pour le club forézien, dont le l’histoire et le prestige n’avaient que partiellement atteint ces contrées.
Et ce n’est peut-être pas fini. Le MUC 72, l’ancien club du Japonais, en sait quelque chose. Grâce à Matsui, Le Mans est la formation française la plus connue au Japon et a gagné un sponsor nippon qui continue l’aventure. A Saint-Etienne, on sait tout ça. Un opérateur parisien propose déjà à des touristes japonais des excursions à Geoffroy-Guichard. Ce n’est qu’un début. Une émission de télévision de la chaîne publique japonaise (NHK), centrée sur Daisuke Matsui, est aussi envisagée, comme quelques autres projets.

francefootball.fr