Les chutes de neige dans le Nord et l’Ouest du Japon sont à l’origine d’au moins 52 décès et près de 700 blessés, dont de la moitié assez gravement.

La majorité de ces accidents concernent des personnes de plus de 65 ans et ont eu lieu lors de travaux de déneigement, c’est pourquoi le gouvernement a appelé à plus de prudence. Il exhorte les citoyens à porter un casque ainsi qu’à travailler en groupe d’au moins 2 personnes lors du déneigement. De plus, il encourage les fonctionnaires et les salariés à prendre des congés bénévoles pour les fonctionnaires et payés pour les autres, afin de venir en aide aux habitants en déblayant la neige.

On compte également de nombreux dégâts matériels tels que l’effondrement d’un pont, heureusement fermé pendant l’incident car il était endommagé depuis la catastrophe de mars 2011. Aussi ces zones dévastées sont fortement touchées par cette tempête de neige.

Plus de 4 mètres de neige sont tombés dans certaines parties de la préfecture d’Aomori et près de 2 mètres dans la préfecture de Nagano. Les chutes de neiges devraient continuer jusqu’à samedi dans le Nord et sur les côtes de la Mer du Japon selon l’agence météorologique japonaise.

Les chutes importantes se rapprochent du niveau de l’hiver 2006 où 152 personnes avaient trouvé la mort à cause des intempéries.

Pierre-Etienne De Lazzer – sources: NHK World, The Japan Times, The Asahi Shimbun, The Daily Yomiuri