L’inquiétude monte au Japon. De l’eau faiblement radioactive a fui d’un sous-marin nucléaire américain qui a fait escale dans le pays fin mars. Des mouvements de citoyens nippons ont aussitôt réclamé que toute la lumière soit faite sur l’incident. La fuite, trop faible pour avoir le moindre impact sur l’environnement, a été découverte lors d’une inspection du sous-marin « Houston » à Hawaï, a indiqué le ministère japonais des Affaires étrangères en reprenant des informations fournies par le gouvernement américain.

www.lejdd.fr

PARTAGER