Le gouvernement japonais pourrait annuler d’ici la fin de ce mois les conseils d’évacuation donnés aux habitants dans un rayon de 20 à 30 kilomètres de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi.

Les résidents de 5 municipalités situées en grande partie dans cette zone avaient reçu comme consigne de se tenir prêts à évacuer rapidement en cas d’urgence.

Ce mardi, Osamu Fujimura, le porte-parole du gouvernement, annonçait que les 5 municipalités en question avaient toutes soumis leurs propres plans de rétablissement des services et qu’à son avis, les conditions pour annuler les consignes d’évacuation étaient ainsi remplies.

M. Fujimura a ajouté que le gouvernement écoutera les opinions de la Commission de sûreté nucléaire et qu’il pourrait décider ensuite de supprimer ses conseils relatifs à l’évacuation d’ici la fin de septembre.

Article original : NHK World Service Français © 2011