Centrale de Fukushima : les températures se stabilisent

La température à la base de la cuve du réacteur n°2 de la centrale de Fukushima Daiichi a arrêté d’augmenter.

 TEPCO a déclaré que la température était tombée à 68,5°C mardi à 17 heures après avoir atteint un pic à 73°C dans la journée de lundi. Bien que la température reste fluctuante, elle semble s’atténuer. «Cela va prendre un peu de temps pour déterminer la tendance générale, mais en comparaison avec les données de mardi, je pense que la température est sur ​​une tendance à la baisse» a déclaré mercredi matin Hikaru Kuroda, porte-parole de TEPCO.

Cette hausse anormale de la température a commencé le 26 Janvier à 45°C lors de travaux de réparation du tuyau d’alimentation. L’un des trois thermomètres, mis en place juste sous le système d’alimentation d’eau pour effectuer les mesures, a enregistré une élévation de presque 30 degrés. Cependant les causes de l’augmentation de la température restent incertaines. Selon TEPCO, le volume d’eau injecté était plus faible que d’habitude, il est donc possible qu’une partie du combustible n’est pas été atteinte par l’eau. TEPCO a également émis l’hypothèse que le combustible fondu se serait solidifié, puis aurait craqué à cause d’un choc ou d’une chute et ainsi repris sa transformation.

En maintenant la température à la base des réacteurs à 100°C ou moins, on reste dans un état stable dit “d’arrêt à froid”. Atteindre l’arrêt à froid était l’une des conditions préalables pour permettre au gouvernement de déclarer, en Décembre, que la crise était sous contrôle.

Pierre-Etienne De Lazzer – sources: The Japan Times, The Daily Yomiuri