Fukushima: le point au 22 mars par l’IRSN

Voici le point de situation élaboré par les experts de l’Institut de
radioprotection et de sureté nucléaire (IRSN) : site http://www.irsn.fr

1. Situation sur le site de Fukushima :
Les efforts continus des autorités japonaises commencent à porter leurs
fruits, mais la situation sur le site reste précaire comme l’a montré
l’apparition de fumées hier et ce matin. La connexion de la centrale au
réseau électrique est un signe positif, même si la mise sous tension reste
une opération délicate.
La radioactivité sur site est toujours élevée. Les émissions radioactives
semblent se poursuivre, mais avec une intensité vraisemblablement moindre.

2. Prévisions météorologiques :
Comme annoncé hier, le vent est aujourd’hui orienté vers le nord-ouest,
ramenant sur le Japon les émissions qui avaient été poussées vers l’Océan.
Compte tenu du temps de séjour au dessus de l’Océan, la radioactivité
attendue sur le Japon ne sera vraisemblablement pas élevée.
Demain, le vent devrait souffler vers le sud et le sud-est, c’est-à-dire
longer la côte est du Japon.

3. Recommandations de l’IRSN :
Les émissions radioactives sont moins sévères sur le site de Fukushima, ce
qui diminue l’intensité du panache radioactif qui se déplace au gré des
vents. Il faut toutefois s’attendre dans les prochaines 48 heures à un
maintien de la radioactivité sur le Kanto à des niveaux plus élevés que la
normale. Ces niveaux ne présentent aucun danger pour la santé humaine.
La pluie qui tombe sur le Kanto limite le niveau de radioactivité dans l’air
mais précipite la radioactivité au sol.

L’IRSN recommande en conséquence :
– Pour les personnes se rendant au travail, il convient de se munir d’un
parapluie et d’un imperméable, qui seront laissés à l’extérieur, sur le
seuil de l’habitation. Il est également recommandé de changer de chaussures.

– Les personnes n’ayant pas de raison particulière de sortir sont invitées à
limiter les sorties au strict nécessaire. C’est là qu’elles sont le plus
protégées et c’est en limitant les sorties que l’on réduit le risque de
contamination de son habitation.

Nous rappelons enfin à nos compatriotes qu’il faut suivre en toute
circonstance les consignes des autorités japonaises. La prise de comprimés
d’iode est notamment à exclure pour l’instant, le niveau de radioactivité
dans l’air étant sans danger pour la santé humaine. Les autorités japonaises
donneront le signal en cas de besoin.