D’après une annonce officielle de Yoshihiko Noda, premier ministre japonais, les réacteurs de la centrale de Fukushima Dai-Ichi  endommagés suite au séisme du 11 mars ont été arrêtés.

Suite à cette étape, la deuxième phase du plan de stabilisation des réacteurs établi entre l’opérateur de la centrale (TEPCO) et le gouvernement a pu être achevée. Celle-ci à été rendue possible grâce au maintient de la température  en dessous de 100 degrés Celsius du fond des cuves des réacteurs.  Aujourd’hui, le niveau des émissions radioactives a significativement diminué, et il serait inférieur à 1 millisievert par an aux alentours du site.

Le premier ministre a ajouté que le gouvernement devra faire face à d’autres conséquences de l’accident nucléaire, en effectuant des travaux tels que le nettoyage des zones contaminées par les radiations et rendre possible le retour des personnes qui ont été forcées à évacuer. En outre, un calendrier détaillé des travaux de décontamination des quatre réacteurs devrait paraître sous peu.

Julien Barbier – Sources : NHK world, Mainichi daily news