Washington prépare le remplacement des hélicoptères de transport de troupes CH-46 par 24 aéronefs Osprey MV-22, engins sujets à des accidents et présentant des risques pour la population (voir notre article sur le sujet).

Hirokazu Nakaima, gouverneur de la préfecture d’Okinawa (Wikipedia Commons)

Le gouverneur de la préfecture d’Okinawa, Hirokazu Nakaima a prié le gouvernement (mardi 19 juin 2012) de stopper l’opération : « C’est notre devoir de protéger les vies et les biens de nos citoyens », a-t-il déclaré au ministre des Affaires étrangères, Koichiro Gemba à Tôkyô. « Nous ne pouvons l’accepter [le déploiement] ».

Le ministre a déclaré qu’il fera de son mieux pour répondre à cette requête, notamment en rassemblant des informations techniques sur ces appareils. Le gouverneur, accompagné du maire de la municipalité de Ginowan, ont également présenté leurs doléances au ministre de la Défense, Satoshi Morimoto, lequel a pris acte.

Le gouvernement américain a prévu le mouvement de ces appareils début juillet, ils transiteront et stationneront temporairement sur la base d’Iwakuni (préfecture de Yamaguchi). Mais, les habitants d’Okinawa ont intensifié les mouvements d’opposition dans l’île depuis le récent crash d’un de ces appareils en Floride. Le Premier ministre Yoshihiko Noda doit participer à une cérémonie militaire dans l’île (23 juin), le sujet ne manquera pas d’être abordé.

Rémy Valat – Source : The Daily Yomiuri, édition du 20 juin 2012