Des dizaines de milliers de Japonais ont commémoré aujourd’hui le bombardement d’Hiroshima le 6 août 1945.

Le dôme de Genbaku du mémorial de la Paix d’Hiroshima (© SElefant, Wikipedia Commons)

A 8h15 du matin, le bombardier américain, Enola Gay, lâchait sa bombe au dessus de la ville d’Hiroshima faisant plus de 140 000 morts. 67 ans après, la vie s’est arrêtée afin de respecter une minute de silence.

Comme tous les ans, une cérémonie a eu lieu au mémorial de la Paix près du dôme de Genbaku, le seul bâtiment à être resté debout. Cette cérémonie a rassemblé près de 50 000 personnes. Lors de cette dernière, le maire de la ville Kazumi Matsui, a lu une déclaration de paix en anglais. Celle-ci, diffusée en streaming sur internet doit servir à susciter un soutien international contre les armes nucléaires.

Cette année, les commémorations ont un goût particulier en raison du mouvement anti-nucléaire qui touche le Japon depuis plusieurs mois.

Pierre-Etienne De Lazzer – sources: The Japan Times, Le Monde