Inauguration de l’Agence de Reconstruction

Le gouvernement Japonais lance sa nouvelle agence ce vendredi 10 février, consacrée à la reconstruction des zones touchées par la catastrophe du 11 mars. Le premier ministre Yoshihiko Noda nomme le ministre Tatsuo Hirano à la tête de cette agence.

 

L’Agence de Reconstruction a en vue d’établir des politiques de bases pour le rétablissement des zones dévastées. Elle fournira des subventions et mettra en place des zones de déréglementations.

Hirano déclare que l’agence souhaite devenir une tour de contrôle des efforts du gouvernement pour faire revivre la préfecture de Fukushima où se trouve la centrale nucléaire Daiichi endommagée. L’agence devra également faire face aux rumeurs qui depuis l’accident de Fukushima ne cessent de prendre de l’ampleur au Japon ainsi qu’au retour des évacués dans la préfecture. Le ministre s’engage à ce que l’agence fasse son maximum pour fournir un support aux communautés touchées qui prendront l’initiative de reconstruire les zones ravagées.

L’agence est constituée de 250 personnes. Elle a son siège social à Tôkyô et ses bureaux à Iwate, Miyagi et Fukushima, les 3 préfectures les plus affectées par le séisme et le tsunami. Mais également en Aomori et Ibaraki.

Enfin, le poste de ministre en charge de la gestion des catastrophes naturelles anciennement occupé par le ministre Hirano a été confié par le premier ministre Noda à Masaharu Nakagawa, ancien ministre de l’Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie.

Carine Dupuis. Source : NHK, Chine Information