Inose déclare sa candidature à la gouvernance de Tôkyô

Naoki Inose a annoncé qu’il candidatait pour devenir gouverneur de Tôkyô, apparaissant ainsi comme le candidat le plus probable à la succession de Shintaro Ishihara, lors des élections du 16 décembre.

TokyoTocho

Siège du gouvernement de Tôkyô (Tochosha) à Shinjuku

Inose a promis lors d’une conférence de presse d’accroître les forces de défense en cas de catastrophe, d’introduire des centrales électriques plus respectueuses de l’environnement et de produire deux nouveaux systèmes de métro pour apporter de meilleurs services de transport. « J’ai décidé d’assumer une grande responsabilité, non seulement en garantissant la sécurité des résidents de Tôkyô, mais aussi en soutenant le Japon », a affirmé Naoki Inose, qui a été vice-gouverneur pendant plus de 5 ans. Il a aussi déclaré vouloir encourager les rénovations pour améliorer la résistance des vieilles maisons aux tremblements de terre et renforcer les voies express afin de prévenir un désastre naturel majeur. Il s’est aussi engagé à augmenter l’utilisation des énergies renouvelables pour compenser la perte de millions de kilowatts découlant de la catastrophe nucléaire de Fukushima de mars 2011.

La métropole de Tôkyô concentre près de 85 trillions de yens du PIB et a une population de 13 millions d’habitants, se faisant qualifier de « cœur du Japon » par Inose lui-même. D’ailleurs, le budget annuel du gouvernement pour la ville est de 12 trillions de yens. Le vice-gouverneur compte aussi augmenter la fréquence des vols internationaux à l’aéroport Haneda de 30 000 à 90 000 et continuer à promouvoir la candidature de Tôkyô pour les Jeux Olympiques de 2020.

Parmi ses principaux concurrents, on trouve l’ancien gouverneur de Kanagawa, Shigefumi Matsuzawa, qui souhaite réformer le système administratif et déléguer plus de travail au secteur privé. Kenji Utsunomiya, ancien membre du Japan Federation of Bar Associations et qui s’est chargé de nombreuses affaires liées à la pauvreté, est aussi dans la course. Il souhaite renforcer l’aide aux personnes précaires en créant des postes et en améliorant l’aide sociale.

Claire Bouyssou – sources : The Japan Times