Les groupes automobiles Renault et Nissan ont annoncé lundi 1 février la signature d’un accord avec une association d’auberges traditionnelles japonaises pour installer, dans 18.000 d’entre elles, des points de recharge pour les véhicules électriques des clients.

L’accord a été conclu entre les constructeurs français et japonais et l' »Association de tous les ryôkan du Japon », qui regroupe plusieurs milliers de « ryôkan » (hôtels traditionnels) à travers l’archipel.

Les ryôkan sont des auberges offrant un style de confort typiquement japonais: cloisons de papier, portes coulissantes, sol en tatami sur lequel on dispose les matelas pour la nuit, salles de bains publiques, etc.

L’accord prévoit le développement de stations de recharge des batteries dans les hôtels membres de l’association, la création de forfaits touristiques pour usagers de voitures électriques et des manifestations promotionnelles.

« En installant des points de recharge dans quelque 18.000 hôtels de tout le Japon, de Hokkaido à Okinawa, nous rendrons de grands services aux touristes », s’est félicité dans un communiqué le président de l’Association, Nobuyuki Sato.

« Il est important pour eux de recharger leur véhicule électrique pendant leur séjour pour pouvoir poursuivre leur voyage », a-t-il expliqué.

Nissan et son partenaire Renault ont fait de la voiture électrique un des piliers de leur stratégie de croissance, convaincus que ce type de motorisation « à zéro émission » polluante représentera 10% du marché mondial en 2020.

Les deux groupes multiplient depuis environ deux ans les partenariats avec les Etats et collectivités territoriales afin d’installer des réseaux de points de recharge pour voitures électriques, lesquelles ne disposent pour l’instant que d’une autonomie limitée (160 km pour la Nissan « Leaf »).

[Source : le NouvelObs->http://auto.nouvelobs.com/actualites/8973/breve.html]

PARTAGER