Japon : BNP Paribas reste prudent après les chiffres du PIB.

{{En réaction aux chiffres de la croissance japonaise, BNP Paribas estime qu’il est ‘trop tôt pour conclure que l’économie est revenue sur une trajectoire de croissance autonome’.}}

Sauvant temporairement son rang de deuxième économie mondiale, le Japon a enregistré une progression de son PIB de 1,1% (4,6% en rythme annualisé) au quatrième trimestre 2009, tirée notamment par les exportations (+5%).

‘{La consommation privée a augmenté 0,7%, soutenue par la baisse des prix. Par ailleurs, les dépenses d’investissement semblent avoir atteint leur plancher}’ précise BNP Paribas, qui ajoute cependant que les estimations préliminaires sont susceptibles de subir des révisions importantes.

Le bureau de recherche économique souligne aussi que les effets des plans de relance devraient diminuer au cours des prochains trimestres et que les problèmes récents chez Toyota et Honda pourraient avoir endommagé la réputation des produits japonais sur les marchés étrangers.

‘{En raison de la persistance de la déflation, les politiques macro-économiques devraient rester extrêmement accommodantes. Dans le contexte actuel, il est peu probable que le renforcement de l’approvisionnement de l’économie en liquidités puisse à lui seul mettre fin à la déflation. Des réformes structurelles pour améliorer la réactivité de l’économie aux changements de la demande devraient être mises en oeuvre}’ conclut BNP Paribas.

[
Source : Cercle Finance/Boursorama->http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=b50c294d466282adf5141ea739f3cb8e]