Japon: Hatoyama met la touche finale à son prochain gouvernement

Le prochain Premier ministre japonais Yukio Hatoyama a mis mardi la dernière touche à son gouvernement qui prendra les rênes du pays mercredi.

Président du Parti Démocrate du Japon (PDJ, centre-gauche) vainqueur des élections législatives, M. Hatoyama va être désigné chef du gouvernement mercredi par le parlement nippon.

Il annoncera dans la foulée la composition de son équipe qui conduira une alternance politique historique, après 55 ans de règne quasi ininterrompu du Parti Libéral-Démocrate (droite) au Japon.

« {Demain (mercredi, ndlr) sera l’aube d’une nouvelle politique pour le Japon} », a promis M. Hatoyama, 62 ans, devant des responsables de son parti rassemblés pour finaliser l’équipe gouvernementale. Selon les médias, le prochain Premier ministre a choisi l’ancien haut fonctionnaire Hirohisa Fujii, 77 ans, comme ministre des Finances.

M. Fujii exercerait cette fonction pour la deuxième fois de sa carrière : il avait déjà tenu le portefeuille des finances pendant dix mois, d’août 1993 à juin 1994, au sein d’une éphémère coalition gouvernementale de centre-gauche. Le ministre aura un rôle clé dans l’ambitieux programme budgétaire du PDJ, qui entend réaffecter les « {dépenses inutiles} » de l’Etat en direction de programmes sociaux.

M. Hatoyama devrait confier le portefeuille des Affaires étrangères à Katsuya Okada. Agé de 56 ans, M. Okada était jusqu’à présent le numéro deux du PDJ. Il sera chargé de mener une diplomatie plus indépendante vis-à-vis des Etats-Unis, sans remettre en cause l’alliance avec Washington, et d’engager un rapprochement avec les voisins asiatiques, notamment la Chine.

Naoto Kan, 62 ans et figure de l’aile gauche du parti, devrait hériter du nouveau ministère de la Stratégie d’Etat, un rouage essentiel de la réforme administrative voulue par le PDJ qui veut redonner aux élus le rôle dirigeant dans la politique, aux dépens de la puissante bureaucratie.

M. Hatoyama prévoit en outre de prendre dans son équipe les dirigeants de ses deux partenaires gouvernementaux : Shizuka Kamei, du Nouveau Parti du Peuple (droite) pourrait devenir ministre de la Défense et Mizuho Fukushima, du Parti Social-Démocrate (gauche), ministre de la Famille et de la Consommation.

[Source : France Info->http://www.france-info.com/spip.php?article342885&theme=69&sous_theme=69]