Le Premier ministre Naoto Kan refuse de se rendre au sanctuaire de Yasukuni

Le Premier ministre japonais Naoto Kan a réitéré mardi qu’il ne visitera pas le sanctuaire de Yasukuni au cours de son mandat.

M. Kan a tenu ces propos lors d’une conférence de presse tenue mardi. En début de mois, M. Kan avait déjà déclaré que « dans la mesure où d’importants criminels de guerre y reposent, une visite officielle du Premier ministre ou de membres du gouvernement est problématique » et qu’il n’envisageait pas de visiter le sanctuaire pendant son mandat.

Par ailleurs, tous les membres du gouvernement ont affirmé mardi qu’ils ne visiteraient pas le sanctuaire de Yasukuni à l’occasion du 65e anniversaire de la reddition du Japon, qui a marqué la fin de la Seconde Guerre mondiale le 15 août 1945, a rapporté mardi l’agence de presse japonaise Kyodo.

Le sanctuaire de Yakusuni, situé à Tokyo, honore la mémoire des 2,5 millions de Japonais morts pendant la guerre, dont 14 criminels de guerre de haut rang.

[Source: Radio Chine Internationale->http://french.cri.cn/621/2010/08/10/261s225364.htm]