Ce dimanche, le Japon commémorait le premier anniversaire de la catastrophe du 11 mars 2011. Le pays entier a rendu hommage aux victimes de diverses manières.

À 14h46, heure où le séisme a débuté il y a un an, une minute de silence a été observée sur tout l’Archipel.
À Tôkyô se tenait une cérémonie organisée par le gouvernement. L’empereur et l’impératrice ainsi que le Premier ministre japonais, Yoshihiko Noda, étaient présents aux côtés de familles de victimes et autres habitants.

Le discours de l’empereur et du Premier ministre  a montré que beaucoup de personnes vivaient encore dans de terribles conditions et que le chemin de la reconstruction était parsemé de difficultés. L’empereur a également  sollicité le peuple japonais à ne pas oublier les victimes et à œuvrer pour la reconstruction.

Les survivants des zones ravagées ont, quant à eux, allumé des milliers de bougies en mémoire aux victimes de la catastrophe.
Dans le port d’Ishinomaki, un des endroits les plus dévastés par le tsunami, les familles des victimes ont pu déposer des fleurs, distribuées par des bénévoles, sur les tombes des défunts.

En plus de ces nombreux hommages, des manifestations antinucléaires ont eu lieu à Tôkyô et à Fukushima ainsi que dans d’autres villes de l’Archipel.

Cindy Chiffoleau – Sources : NHK World et Romandie News