K, le supercalculateur nippon toujours en tête

Le supercalculateur K (京) du fabricant électronique japonais Fujitsu vient de voir sa puissance de calcul rehaussée à 10,5 petaflops ce qui lui confère le titre de l’ordinateur le plus puissant au monde.

Cette performance a été rendue possible grâce à l’institut de recherche Riken, financé par l’état à hauteur de plus d’un milliard d’euros.

Ce supercalculateur dont la puissance a été doublée depuis sa première version sortie en juin dernier, ne possède pas moins de 88 000 processeurs.

La disposition d’une telle vitesse de calcul servira à la simulation de catastrophe, ainsi que dans le domaine de la recherche scientifique.

Julien Barbier – Source : NHK World – Asahi Shinbun