Le secrétaire d’Etat à la Politique économique et budgétaire japonais, Kaoru Yosano, qui prône une hausse des prélèvements fiscaux, a annoncé jeudi qu’il se sentait aussi prêt à relever le défi de succéder au Premier ministre démissionnaire Yasuo Fukuda.

M. Yosano a annoncé jeudi à la presse qu’il allait concourir pour devenir Président du Parti libéral démocrate (PLD, droite, au pouvoir) et, dans la foulée, Premier ministre. Les deux mandats vont de pair puisque le PLD est majoritaire à la chambre des députés dont le vote est décisif pour désigner le chef du gouvernement. Sa candidature s’ajoute à celle du nationaliste Taro Aso, donné favori.

D’autres candidatures pourraient rapidement survenir en provenance des différents courants du PLD, dont celle de la parlementaire Yuriko Koike, chantre d’une réduction de la dette, tout comme celle du fils du gouverneur de Tokyo, Nobuteru Ishihara. Le prochain président du PLD sera choisi le 22 septembre lors d’une élection interne. Il sera ensuite désigné Premier ministre par un vote au Parlement. (belga/7sur7)

PARTAGER