L’Europe et le Japon unis contre le réchauffement de la planète

Le Japon et l’Europe partagent « les mêmes valeurs ». C’est pourquoi, Hans-Gert Pöttering, président du Parlement européen, se rendra au pays du soleil levant pour son premier voyage en Asie. Durant sa visite, la coopération en matière de lutte contre le réchauffement climatique sera au centre des discussions.

Le président du Parlement européen rencontrera l’empereur Akihito, le Premier ministre nippon Yasuo Fukuda et les députés japonais pour parler du réchauffement de la planète. Ce pays est hautement symbolique puisque c’est en 1997, dans la ville japonaise de Kyoto, qu’a été adopté le fameux Protocole de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre (GES).

Un « partenariat fort »

Alors que la communauté internationale s’apprête à négocier un « après-Kyoto », Hans-Gert Pöttering a indiqué qu’il faut un « partenariat fort » entre l’Europe et le Japon le protocole qui succèdera à celui de Kyoto en 2012. « Le Japon peut être le pont entre les principaux émetteurs de gaz à effet de serre du monde industrialisé, les Etats-Unis et l’Europe », a-t-il ajouté il y a quelques jours.

Le Japon a mis en place un « Fonds global pour les nouvelles technologies ». Selon le Parlement européen, ce projet salué par Hans-Gert Pöttering a pour objectif d’aider les pays en développement à accéder à des technologies moins polluantes.

Source : www.enviro2b.com