La Chine, la Japon, et la République de Corée approuvent un plan d’action conjoint contre une possible épidémie de grippe

La Chine, le Japon et la République de Corée ont adopté dimanche à Beijing un plan d’action pour combattre conjointement une éventuelle éruption de grippe pandémique.

Les trois pays ont convenu de partager les informations concernant la grippe et d’approfondir la coopération en matière d’intervention de risques, selon le plan conclu par le ministre chinois de la Santé publique Chen Zhu et ses homologues japonais et sud-coréen Masuzoe Yoichi et Jeon Jae Hee.

En conformité avec le plan, chaque pays se doit de créer une agence de liaison permanente avec les autres pays en cas d’éruption de grippe ou de grippe aviaire.

La grippe aviaire est une maladie infectieuse se déclarant chez les oiseaux et les animaux. Elle peut causer une pneumonie, qui peut être meurtrière, surtout chez les jeunes enfants et les personnes âgées.

La grippe aviaire de souche H5N1 a occasionné de gros risques pandémiques depuis qu’elle a tué des humains pour la première fois en Asie dans les années 1990. Pour l’instant, le virus n’a pas encore muté en une forme se propageant facilement entre êtres humains.

En tant que pays voisins, la Chine, le Japon et la République de Corée procèdent à de plus en plus d’échanges de personnel et commerciaux, ce qui pourrait augmenter les risques d’infection de grippe, a dit Chen Zhu. « Renforcer la coopération en la matière aidera à réduire les dégâts d’une éventuelle irruption de grippe dans cette région, » a-t-il indiqué.

Trois pandémies internationales de grippe majeures sont survenues au siècle dernier, entre 1918 et 1919, 1957 et 1958 et 1968 et 1969. Elles ont occasionné de grosses pertes économiques et tué des millions de personnes.

[Xinhua->www.french.xinhuanet.com]