Selon le commandant en chef des forces américaines du Pacifique, la fusion de la base aérienne des Marines de Futenma avec une autre base dans la préfecture d’Okinawa n’est pas envisagée pour le moment.

Base américaine de Futenma CC-Sonata

L’amiral Robert Willard a déclaré mardi en conférence de presse, à Washington, que le Commandement du Pacifique ne recommandait pas actuellement l’intégration des fonctions de Futenma à la base aérienne de Kadena.

Il a ajouté que son pays était bien conscient de l’opposition des communautés locales à toute expansion de la base de Kadena.

Le secrétaire adjoint à la Défense, Ashton Carter, a déclaré plus tôt ce mois-ci que la fusion des fonctions de Futenma avec celles de Kadena restait une option envisagée pour faire progresser le plan en suspens de réduction du fardeau imposé par l’armée américaine aux habitants d’Okinawa.

La récente remarque de l’amiral Willard semble suggérer que l’armée, de son côté, n’étudie pas sérieusement cette option.

La fusion a été proposée par un groupe de sénateurs influents, dont le président de la Commission des forces armées au Sénat, Carl Levin.

 

Article original : NHK World Service Français © 2011