La Première dame du Japon subit des critiques d’anti-Coréens

Le journal Asahi Shinbum rapporte que Akie Abe, épouse du premier Ministre du Japon a été vivement critiquée via sa page Facebook suite à sa participation à un festival visant à promouvoir les échanges entre le Japon et la Corée du Sud.

Akie Abe première Dame du Japon - Photo du gouvernement Américain

Akie Abe première Dame du Japon – Photo du gouvernement Américain

Ce samedi 21 septembre, la Première dame du Japon s’était rendue au Nikkan Koryu Omatsuri, un festival Nippo-Sud Coréen à l’Hibiya Park de Tôkyô. Elle avait informé sa présence à la céremonie d’ouverture du festival en déposant un message sur sa page du célèbre réseau social : Facebook.

Le message fut le bienvenue et à recueilli plus d’un millier de « j’aime » seulement plusieurs personnes se sont offensées de la volonté de la première Dame du Japon à améliorer les relations entre les Sud-Coréens et les Japonais.

Parmi les commentaires les plus critiques,  on pouvait y découvrir :  “Je me sens mal.”, “C’est désagréable.”, une dernière personne a même dit : “Il est incroyable que vous ayez interagi avec la Corée du Sud.”

Un peu plus tard, Akie Abe a alors répondu à ses critiques, en expliquant qu’elle espérait établir une relation amicale avec la Corée du Sud car c’est un pays voisin proche, et cela malgré les différences de point de vue.

Elle a ensuite envoyé une image sur Facebook; une photographie qui la montrait en train de cuisiner un «bibimbap» (un plat coréen à base de riz) dans une large poêle pendant le festival et a ajouté que la Princesse Hisako l’avait rejoint à la cérémonie d’ouverture.

En raison du différend sur les îlots de Takeshima et le débat renaissant sur les perceptions de l’histoire militaire japonaise, les relations entre le Japon et la Corée du Sud sont toujours très tendues. Certains conservateurs au Japon et en Corée du Sud ne font pas d’effort pour cacher leur mépris envers leur voisin.

Source : Asahi Shinbum 23 septembre 2013