Le gouvernement américain souhaite maintenir deux unités de Marines à Okinawa

Dans la continuité des accords bilatéraux sur le redéploiement des forces américaines stationnées à Okinawa, les gouvernements américains et japonais statuent, à la demande de Washington, sur le maintien de la 3e force expéditionnaire du corps des Marine (IIIrd Marine Expeditionary Force) et d’une formation (équivalente à un régiment) de 2.200 hommes (31st Marine Expeditionary Unit).

Bases militaires américaines (en rouge) à Okinawa Hontō en 2009. © Misakubo

Ce choix s’insère dans le cadre des accords de 2006 sur le départ d’une partie des forces américaines à destination de Guam et d’autres positions, visant à réduire de 18 000 à 8 000 hommes les effectifs déployés dans la préfecture d’Okinawa (les effectifs actuels comportent l’état-major de la force, stationné à Uruma, une division d’infanterie et une division de soutien aérien et logistique).

Le maintien de ces deux unités est jugé indispensable par les autorités américaines qui considèrent l’île comme une « position clé de la ligne de front (key frontline base) face à la Chine et à la Corée du Nord. L’accord initial prévoyait, selon une source rendue disponible par la marine américaine en 2009, le départ de l’état-major du IIIrd MEF pour Guam. Cette structure est un élément singulier des forces américaines outre-mers : elle est dirigé par un lieutenant-général qui commande les forces américaines sur l’île et sert de coordinateur pour la « zone d’Okinawa ». Concernant le 31st Marine Expeditionary Unit, les États-Unis aurait déjà formulé, au moment de la clôture des accords bilatéraux en 2006, leur souhait de conserver cette unité dans l’île.

Un rapport de substitution conjoint nippo-américain, modifiant l’accord bilatéral de 2006, serait en cours d’élaboration et devrait être remis avant la fin du mois d’avril 2012. Cette question fera probablement l’objet d’une déclaration commune des chefs de gouvernements japonais et américains, lors de la visite du Premier ministre Noda Yoshihiko aux États-Unis début mai.

Pour en savoir plus :

Le corps des Marines est une formation d’élite ayant participé aux batailles décisives de l’armée américaine outre-mer. Au cours de la bataille du Pacifique, des éléments de ce corps ont participé aux combats pour le contrôle d’Okinawa, territoire resté sous contrôle nord-américain jusqu’en 1972. Le maintien de la 3e force expéditionnaire du corps des Marines sur cette île est acte symbolique et un choix tactique, soulignant l’importance de cette position sur l’échiquier du Pacifique. Nous reviendrons sur ces questions dans un article spécifique traitant des questions de fond.

Rémy Valat – Source : The daily Yomiuri Shinbun, mars 2012