Le gouvernement souhaite mesurer la radiation à l’extérieur de la zone d’exclusion de Fukushima

Le gouvernement japonais a annoncé qu’il vérifiera les niveaux de radiation dans l’environnement, dans cinq municipalités à l’extérieur de la zone d’exclusion de 20 km autour de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi.

La décision a été prise après la levée vendredi dernier d’un conseil d’évacuation pour les cinq municipalités en question, situées principalement à l’intérieur d’un anneau entre 20 et 30 km de la centrale.

De nombreux habitants ne sont pas rentrés chez eux car le processus de décontamination n’a pas encore été achevé.

Un groupe de travail gouvernemental chargé de l’accident nucléaire va mener des études environnementales dans les municipalités à leur demande.

Le groupe utilisera un dispositif embarqué pour mesurer les taux de radiation sur les routes. Des hélicoptères télécommandés seront guidés au-dessus des terrains accidentés où les véhicules ne peuvent pas circuler.

Le groupe examinera aussi la densité des substances radioactives dans les puits et les sources sur 4000 sites, ainsi que dans les cours d’eau, les rivières et les réservoirs en 19 endroits.

Article original: NHK World Service Français © 2011