Le Grand Prix du Japon

Voici tout ce qu’il faut savoir sur le Grand Prix du Japon, 15e manche du Mondial MotoGP, disputée à Motegi.

Valentino Rossi n’a jamais gagné sur une Yamaha au Japon, et la dernière victoire du Diapason dans la catégorie reine remonte à celle de Norifumi Abe (D’Antin) en 2000, à Suzuka.

DECOR

Motegi a ouvert ses portes en 1998, rénové pour fêter les 50 ans de Honda, et a accueilli son premier grand prix moto l’année suivante. Le lieu a été baptisé Twin Ring Motegi car il comprend un circuit traditionnel, utilisé pour le MotoGP, ainsi que d’autres évènements moto et voiture, ainsi qu’un circuit en ovale d’IndyCar.

On est au Japon et l’épreuve devient donc une question de suprématie à trancher entre Honda, Yamaha, Suzuki et Kawasaki. Faute de victoire, bien y figurer est déjà une question d’amour-propre sinon d’honneur !

ILS ONT DIT

Casey Stoner (Ducati MotoGP) : « Ducati a fait la pole position et gagné ces deux dernières à Motegi. Je veux vraiment essayer de gagner encore quelques courses avant la fin de la sason. Et si nous focalisons sur la victoire, le championnat viendra de lui-même. Motegi est un peu un circuit dessiné sur odinateur mais ça marche. Il faut une moto très bonne sur les freins, ce qui devrait nous aller. Il faut aussi une bonne accélération, ce qu’il nous reste à améliorer. Nous avons un moteur à moyen et haut régime mais pas le bas régime demande à s’améliorer. »

Valentino Rossi (Yamaha Factory) : « Nous savons que nos rivaux sont toujours très forts à Motegi (victoire Ducati/Bridgestone en 2005 et 2006) et je m’attends à la même chose de la part de Stoner cette année, mais je n’ai jamais gagné avec Yamaha. Je ferai de mon mieux. Nous ne pensons pas au championnat, probablement hors de notre portée. Le mieux à faire et d’essayer que ça reste le plus longtemps possible ouvert. Ce sera notre objectif. Notre Vmax est bien meilleure avec le nouveau moteur, nos pneus ont bien marché au Portugal. »

Nicky Hayden (Honda Repsol) : « La piste comporte beaucoup de lignes droites et notre moto a bien roulé ces derniers temps, spécialement dans des conditions météo fraîches. J’espère que ce sera encore le cas. C’est vraiment important d’avoir une machine stable au freinage et cela a été récemment l’un des points forts de notre RC212V. »

NOUVEAUTES

Kawasaki Racing : une 3e Ninja pour Akira Yanagawa (JAP). Ducati d’Antin : Shinichi Itoh (JAP) remplace Alex Hofmann (ALL), limogé après le GP du Portugal.

DIFFICULTES ET CARACTERISTIQUES

La piste a ses caractéristiques propre : surface dépourvue de bosses, bon niveau de grip sans être trop abrasive, et beaucoup de virages en 2e vitesse, reliés par des lignes droites pas très longues. Bref, c’est de l’accélération / freinage en permanence. Le pilote doit soigner ses entrées et sorties de courbes. La machine a aussi son rôle, dans la capacité de relance qu’elle offre. La vitesse en milieu de virage a moins d’importance qu’ailleurs.

RECORDS

Qualification : 1:45.724, Capirossi (Ducati/2005) – Course : 1:47.288 Rossi (Yamaha/2006) – Vmax : 309.2 km/h, Elias (Yamaha/2005)

LES 5 DERNIERS VAINQUEURS

2002 Barros (Honda RC211V), 2003 Biaggi (Honda RC211V), 2004 Tamada (Honda RC211V), 2005 Loris Capirossi (Ducati GP5), 2006 Loris Capirossi (Ducati GP6)

LE TOP 5 DU MONDIAL PILOTES 2007

1-Stoner (AUS/Ducati) 287 pts, 2-Rossi (ITA/Yamaha) 211 pts, 3-Pedrosa (ESP/Honda) 188 pts, 4-Hopkins (E-U/Suzuki) 150 pts, 5-Vermeulen (AUS/Suzuki) 147 pts

LE TOP 5 DU MONDIAL CONSTRUCTEURS 2007

1-Ducati 299 pts, 2-Honda 239 pts, 3-Yamaha 238 pts, 4-Suzuki 201 pts, 5-Kawasaki 94 pts

TOP 5 DU MONDIAL EQUIPES 2007

1-Ducati MotoGP 392 pts, 2-Yamaha Factory 317 pts, 3-Suzuki Moto GP 297 pts, 4-Honda Repsol 293 pts, 5-Honda Gresini 214 pts

Source : Eurosport.fr – Stéphane VRIGNAUD