Le Japon souhaite fermement que les pourparlers à six sur le dossier nucléaire sur la péninsule coréenne soient repris au plus vite, a-t-on appris samedi du ministère japonais des Affaires étrangères.

Les pourparlers à six doivent se dérouler « lorsque l’environnement est prêt », a fait savoir aux journalistes le porte-parole du ministère, Kazuo Kodama, en marge du sommet des dirigeants de l’APEC tenu à Lima.

Il a affirmé la volonté japonaise d’étendre son offre énergétique à la République populaire démocratique de Corée (RPDC), en échange des « progrès significatifs » de celle-ci sur la question liée à l’enlèvement des civils japonais.

Vendredi, le département d’Etat américain a révélé que l’envoyé spécial américain aux pourparlers à six, Sung Kim, se rendra en visite en Corée du sud et au Japon la semaine prochaine, avec pour mission de pousser le processus de dénucléarisation sur la Péninsule coréenne.

[Xinhua->http://www.french.xinhuanet.com/french/2008-11/23/content_766704.htm]

PARTAGER