Le Ministre japonais des Finances, Shoichi Nakagama, a déclaré que son pays était prêt à aider les nations touchées par la crise financière mondiale qui n’en finit pas de s’aggraver. Il a effectué cette annonce vendredi, alors qu’une conférence du G7 doit se tenir en cette fin de semaine à Washington.

Lors de la conférence de presse, Shoichi Nakagawa a indiqué qu’il ferait appel au Fonds Monétaire International afin de mettre sur pied un programme qui permettrait d’étendre les prêts aux pays qui ont besoin de secours.

Shoichi Nakagawa, Ministre japonais des Finances

« Dans l’optique de renforcer le FMI, l’institution devrait enrayer la crise activement et de manière flexible. Et si c’est nécessaire, le Japon est prêt à accroître sa contribution au fonds. J’ai dit cela après un communiqué au Président et aux membres, et chacun en a pris note. Je pense que cela restera dans les esprits. »

Le ministre n’a aucunement détaillé sa proposition, mais il a suggéré que le Japon pourrait mettre dans la balance une partie d’environ mille milliards de dollars américains qu’il détient en devises étrangères. Cette décision pourrait bénéficier à des pays comme l’Islande, menacée de faillite après les efforts du gouvernement consentis pour sauver les trois plus grandes banques du pays. Mais elle n’est pas innocente non plus : l’économie japonaise est essentiellement axée sur les exportations ; elle a nettement ralenti en raison d’une faible demande pour les biens d’origine japonaise.

You Li, CCTV.

Rédacteur: Baiyun

[cctv->www.cctv.com]

[Vous pouvez en discuter sur le forum Japoninfos->http://www.japoninfos.com/forum/]

PARTAGER