Le Japon élabore un projet de loi visant à envoyer la marine dans des missions anti-piraterie

Les députés japonais ont tenu vendredi la première réunion de préparation d’un projet de loi visant à envoyer des forces de la marine à l’étranger pour intervenir dans des missions anti-piraterie, cherchant ainsi à accroître l’influence de l’armée japonaise dans le monde.

L’équipe chargée du projet, composée de membres de la majorité, devrait présenter son texte mi-mars pour permettre au gouvernement de soumettre le projet de loi avant la fin de la saison parlementaire début juin, a rapporté Kyodo News.

Les Etats-Unis, l’Europe et la Chine ont été envoyé des navires au large de la Somalie pour lutter contre les actes de piraterie qui ont visé plus de 100 bateaux l’année dernière.

La constitution pacifiste japonaise actuelle, établie après la seconde guerre mondiale, permet aux forces armées de la marine japonaise de protéger uniquement les navires sous pavillon japonais ou transportant des ressortissants japonais.

Les responsables politiques et députés japonais réfléchissent à la possibilité d’envoyer des forces de la marine au large de la Somalie pour se joindre aux efforts internationaux, mais aucun cadre légal pour une telle mission n’a encore été élaboré.

Selon Kyodo, des forces de la marine nationale pourraient être déployées au large de la Somalie en vertu d’une loi déjà existante en attendant que le projet de loi proposé soit voté.

[Xinhua->http://www.french.xinhuanet.com/french/2009-01/09/content_795361.htm]