Le Japon enregistre son premier déficit commercial

Le Japon a enregistré un déficit commercial de 324 milliards de yens (mds Y) en août en raison de l’augmentation des importations, a déclaré jeudi le ministère des Finances.

C’est la première fois en presque 26 ans que le Japon rapporte un déficit commercial, en excluant janvier quand les exportations ont ralenti à cause de la suspension des affaires pendant les vacances du nouvel an, a indiqué le ministère.

Le déficit est principalement le résultat de la terne performance de l’économie mondiale et de la hausse des prix du pétrole brut et des autres carburants.

Les exportations ont augmenté de 0,3% à 7.055,9 mds Y pour le 2e mois consécutif de croissance, alors que les importations ont connu une augmentation de 17,3% à 7.379,9 mds Y, soit le 11e mois consécutif en hausse, selon le ministère.

Les importations du pétrole ont augmenté de 64,3% et celles du charbon ont connu une croissance de 121,2%.

L’excédent commercial avec l’Union européenne a augmenté de 6,2% à 332,7 mds Y pour le 2e mois consécutif de hausse.

Le Japon a enregistré un excédent commercial de 10,8 mds Y avec la partie continentale chinoise. Les exportations vers la Chine, comprenant Hong Kong, Macao et Taïwan, ont pris 8,8% à 1.223,4 mds Y pour le 39e mois consécutif d’augmentation, alors que les importations ont baissé à 4,8% à 1.212,7 mds Y.

Xinhua