Le Japon épaule la préservation de la cité impériale Thang Long au Vietnam

Des experts de l’UNESCO viennent d’avoir une séance de travail avec des scientifiques vietnamiens sur le projet de préservation de la cité impériale Thang Long (Hanoi). Ils se sont déclarés impressionnés par les valeurs historiques et culturelles de ce site. Ils ont insisté sur l’importance de planification d’une « zone de protection » et la nécessité de mener des études pour déterminer sa superficie avant de soumettre un dossier à l’UNESCO pour qu’il classe la cité impériale Thang Long le patrimoine culturel de l’humanité.

De tels travaux appellent bien entendu à une coordination étroite entre les experts vietnamiens et étrangers pour protéger et mettre en valeur le site.

À l’issue de la séance de travail précitée, le gouvernement japonais s’est engagé à soutenir financièrement ledit projet via Japan Trust Fonds (JTF).

Le projet de préservation et valorisation de la cité impériale Thang Long devrait débuter l’an prochain et durer 3 ans. L’accent sera mis sur les études sur la culture, l’histoire, la conservation et la valorisation du site. « Via une coordination internationale de l’UNESCO, nous espérons que d’autres pays prennent part à ce projet et partagent avec nous leurs expériences et techniques », remarque Trân Quang Dung, chef adjoint du Centre de conservation du vestige de Cô Loa et de la cité impériale Thang Long.

À souligner que la préservation de la cité impériale Thang Long entre dans le cadre des préparatifs pour le millénaire de Thang Long-Hanoi en 2010.

Diêu An/CVN

Source : Lecourrier.vnagency.com.vn