Le Japon et la Russie s’engagent à poursuivre leurs efforts pour résoudre leurs différends territoriaux

Le ministre japonais des Affaires étrangères, Nirofumi Nakasone, et son homologue russe, Sergueï Lavrov, ont convenu mercredi de continuer à rechercher une solution mutuellement acceptable aux différends territoriaux de longue date entre les deux pays.

Dans une déclaration faite au terme de son entretien avec le chef de la diplomatie russe, M. Nakasone a déclaré : « Nous avons convenu que nous sommes déterminés à aller de l’avant au niveau des ministres des Affaires étrangères pour trouver une solution finale ».

« Nous avons partagé le consensus que nous allons respecter l’accord entre nos dirigeants afin de rechercher une solution mutuellement acceptable par nos peuples. Nous sommes prêts à un tel dialogue et à améliorer la confiance et la compréhension mutuelles », a indiqué de son côté M. Lavrov.

Le Japon et la Russie se sont mis d’accord pour arranger une rencontre entre le Premier ministre japonais,Taro Aso, et le président russe, Dmitri Medevdev, en marge du sommet du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) fin novembre.

Les différends entre le Japon et la Russie sur quatre îles au large de Hokkaido bloquent depuis longtemps le développement des relations entre eux les empêchant de signer un traité de paix après la Seconde Guerre mondiale.

Les quatre îles, appelées territoires du nord par le Japon et les îls Kouriles par la Russie, sont occupées par les troupes soviétiques depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

[Xinhua->www.french.xinhuanet.com]