Le pays a subi pas moins d’une trentaine de séismes et répliques dans les 7 derniers jours. Ces derniers allant d’une magnitude 4.2 à 6.7. Les Kouriles russes, situées juste au dessus du Japon, ont également beaucoup tremblé.

carte archipel izu
Carte de l’archipel d’Izu (© Wikipedia Commons)

Parmi les épicentres, on retrouve surtout l’archipel des Ryûkyû, au sud du pays, mais également l’est de l’île principale, Honshû ainsi que Hokkaidô.

L’un des derniers séismes en date a eu lieu dimanche 21 avril à 12h22 heure locale et a été enregistré avec une magnitude de 6.7. Le centre se trouve à 450km de profondeur près de l’île de Torishima dans l’archipel d’Izu au large de Tôkyô.

L’agence météorologique n’avait pas lancé d’alerte tsunami et, malgré la distance, les secousses ont été ressenties jusqu’à la capitale, bien que très légèrement.

Plus tard, c’est un séisme de 4.2 qui a secoué la préfecture de Fukushima.

Heureusement, ces tremblements de terre n’ont causé ni victime ni dégât important.

Pierre-Etienne De Lazzer – The Japan Times, Météo-World