Au cours de l’assemblée générale du Kwaï arts martiaux, organisée au dojo, le président Pierre Dehon s’est inquiété de la baisse fréquente, chaque année de licenciés, dans tous les clubs de judo.

C’est donc un président réaliste qui a ouvert la réunion en insistant sur le fait que le judo n’attire plus qu’un nombre restreint de jeunes pratiquants. « Les jeunes manquent de persévérence et abandonnent souvent au bout de deux ans, alors que le judo demande des efforts de longue haleine pour pouvoir constater une réelle progression. D’ailleurs certains trouvent de nombreuses excuses au cours de la saison, afin d’éviter la compétition. » Pierre Dehon a ensuite récapitulé le bilan sportif, avec l’organisation de la coupe du Hainaut, l’arbre de Noël en partenariat avec la muni du sport. Il a ensuite confirmé que les compétitions en dehors de Douchy sont de plus en plus rares. Pour terminer, le président a parlé des deux autres disciplines enseignées au club : le ju-jitsu (depuis deux ans) et le grappling, un art martial brésilien de pieds-poings qui se pratique sans kimono et dont les licenciés désirent poursuivrent l’an prochain.

Les objectifs pour 2007/2008, sont d’améliorer la communication, renforcer le comité directeur ainsi que la cohésion entre les sections et convaincre les jeunes à participer à plus de compétitions. Le bilan financier a été détaillé par Jean-Louis Leclercq, il est sain et excédentaire. Françis Wojtowicz l’adjoint aux sports a tenu à réconforter Pierre Dehon, pour lui le problème est général à tous les sports. « Pour l’instant, la majorité des jeunes privilégient le loisir à la compétition. Cette constatation a été évoquée en mairie et après avoir questionné une partie de ceux-ci, les réponses sont évasives ; à nous tous de tenter d’inverser cette tendance ». Les prises de positions terminées, l’assemblée s’est achevée par une démonstration des jeunes judokas, orchestrée par leurs professeurs, Jean-Luc Dehon et Patrick Allard, suivie d’une remise de médailles. •

www.lavoixdunord.fr

PARTAGER