Le ministre japonais des Affaires étrangères réservé envers la demande palestinienne à l’ONU

Le ministre japonais des Affaires étrangères Koichiro Gemba a exprimé des réserves concernant la demande de reconnaissance de la Palestine comme Etat indépendant.

M. Gemba s’est adressé à la presse mardi à New York. Le président palestinien Mahmoud Abbas devrait demander vendredi la reconnaissance de la Palestine comme Etat membre de l’ONU, dans un discours devant l’Assemblée générale des Nations unies.

Le chef de la diplomatie japonaise a déclaré que Tokyo comprenait le souhait ardent des Palestiniens pour l’indépendance tout en adhérant au principe selon lequel la question devrait être résolue par le biais de négociations directes entre Israéliens et Palestiniens.

Il a ajouté que le Japon prendra des décisions après avoir analysé le contenu de la demande, qui doit être approuvée par l’Assemblée générale et le Conseil de sécurité.

Les pays arabes et musulmans soutiennent la candidature palestinienne, mais les Etats-Unis ont promis d’opposer leur veto, expliquant que cette demande freinerait la reprise des discussions de paix au Proche-Orient.

Article original : NHK World Service Français © 2011